3/10 MM – 1ère recette : Cake de scorpion temporel

Par Kyarno & FrozgulNews

Trilliax DOWN
18 Janvier 2017 – L’orgasme

Réveil à 17h. Bouche pâteuse et odeur de cigarette incrustée dans les murs me rappellent ma soirée d’hier. Quelle éclate : much farm, very no legendaries, such good. L’âme en peine et le cerveau aussi rapide qu’un minitel, c’est tout naturellement que je me tourne vers mon fidèle ordinateur, que j’allume du gros orteil. Dans quelle quête fantastique vais-je pouvoir me lancer ? Quel défi insurmontable va bien pouvoir s’offrir à moi ? Quelles rencontres passionnantes me sera-t-il donné de faire cette fois? La même chose que tous les soirs, Minus, nous allons farmer Maw of Souls, faire à contrecœur quelques world quests triées sur le volet, ce soir c’est SetsuSweg et tours de Dalaran, le bonheur est à son comble, l’enjaillement est total.

NightHold. Quoi ? Ça dl du patch. Hein ? Bordel, mais comment j’ai pu passer à côté de ça. PATCH DAY. NIGHTHOLD. C’est ça qu’est bon. Ok, organisation : Clopes ? C’est bon. Coca ? Ça devrait aller. Pas le temps de niaiser, ce soir c’est pizza. Blizzspirit à nous deux et en voiture Simone, c’est parti pour deux semaines de split raid, de nouveaux boss et de soirées animées.
Et quelles semaines mes amis, quel parcours, mamama (OpilsTM) qu’on s’est donné. Et qu’on a récolté, aussi : du 4P à foison, des trinkets, des reliques. Et surtout, surtout pas de légendaires !
25 Janvier 2017 – Un vrai guide du Michelin

Ça fait déjà une semaine qu’on parcoure NightHold de long en large au travers de nos deux persos. Heureusement, les quelques sorties à ToV mythic saupoudrées sur nos soirées rendent la soupe plus exotique. Mais bon, le caddie déborde de loots et l’addition n’est pas trop salée, alors on va prendre un peu de rab avant d’attaquer le plat de résistance. Vivement les premiers trys mythic, depuis le temps qu’on rêvait de ce pallier, avec des boss magistralement bien équilibrés (#Helyaouestu).
29 Janvier 2017 – Corvée de poubelles

Ça y’est, c’est la bonne. Le HM est clean pour la semaine. Ce soir on attaque le mythic. Les premiers combats difficiles, le début des wypes et des longues soirées de trys où on peaufine sa strat, son placement, ses talents et ses performances.
3 soirs qu’on est dans le donjon dis donc. Bientôt l’heure d’aller se pieuter, et on cherche encore le premier boss. Pourtant on les a déjà vus les bonshommes, ça va faire une dizaine de jours qu’on parcourt le donjon, on pourrait le faire de dos et dans le noir. Et pourtant, impossible de remettre la main dessus … Mais attends, ce truc là, dans la poubelle à sortir ce soir, ça serait pas Trillax par hasard ?
Bon bah, on enclenche la marche arrière et on revient sur nos pas pour s’assurer qu’on avait bien loot tout le bordel :

26 Janvier 2017 – Skorpyron, 2 pull. Et encore, le premier c’était pour reset la BL. Entre un boss et une bataille de mascotte j’ai pas vu la différence. Allez, j’vous l’accorde, le fight est joli, y’a plein les scorpions, y’a plein les aoe, y’a beaucoup le dps. Et puis quand même, faut se cacher derrière des poteaux. Conclusion : facile mais amusant (#grorank).

boss

27 Janvier 2017 – Anomalie chromatique, 18 pulls. Du grand Axion. Ça tombe sur le pull de minuit, le pull de plus, celui pour lequel tout le monde a accepté de push. Attention, épileptiques, passez votre chemin c’est plus coloré qu’une Gay Pride sous exta. Conclusion : ç’aurait pu être parfait si le RL n’avait pas oublié le master loot pour tout filer à Kyarno sous couvert d’inattention (#oiinnnjébreloque).

boss

Nous voila de retour au 29′. Trilliax, a.k.a. l’agent d’entretien. Cette manie qu’il a de filer des biscuits me fait fâcheusement penser à mamie Germaine. T’as la même lourdeur dans l’estomac quand tu sors de table. Un combat somme toute bien simple, sans grande différence avec sa version héroïque : un gros boss au milieu, un gros laser, des gros cakes (et des petits, je ne parle pas des joueurs) et des petites aoe partout ! Je comprends désormais pourquoi il y a toujours des traces de fluide chez mamie. Tristesse ! Conclusion : On va enfin pouvoir sortir des égouts et s’attaquer aux vrais défis du raid.

Bon bah c’était cool. Non, sérieusement, sympa. Un parcours de santé qui remet en forme après les fêtes de fin d’année, mais Axion n’a pas accusé le coup et à foncer à travers la difficulté. La formalité des 3 premiers boss passée, la course au Mythic est enfin lancée. Et on peut dire que nous sommes plus que prêts à l’affronter ! C’est avec fierté que je dis GG à toute la team Axion !

boss